La numérologie


DEPUIS QUAND ?

Comme toutes les sciences humaines, la numérologie se perd dans la nuit des temps.
La numérologie occidentale est issue de deux grands courants : la Kabbale hébraïque et l’école pythagoricienne.

La Kabbale signifie littéralement « recevoir la tradition ». Elle étudie Dieu et est considérée comme le lien qui unit l’humain au Divin. Elle est également une des bases de la numérologie d’aujourd’hui. Elle possède des lettres et des nombres. Les lettres sont traduites en chiffres, ce que nous faisons également en numérologie moderne.

• L’école pythagoricienne est née des travaux de Pythagore, père des mathématiques et de la numérologie. Né dans l’île de Samos en Asie Mineure aux alentours de 570 avant JC Pythagore après avoir suivi l’enseignement des moines égyptiens pendant 22 ans codifie la Numérologie. Il faut préciser plus particulièrement les 12 ans qu’il passa avec Hermès Trismégiste, celui qui donna son nom au Caducée d’Hermès des docteur et pharmaciens qui dit que ce qui est en bas est comme ce qui est en haut donc qui insuffla à Pythagore la notion de l unité dans l univers auquel nous appartenons !
• C’est dans la Chine ancienne que fut élaboré le « carré de Lo-Chou ». L’histoire dit qu’il est sorti de l’eau de la rivière Lo, gravé sur la carapace d’une tortue. Ce carré, composé des nombres de 1 à 9 (les 9 nombres de base) a la particularité de voir toutes ses sommes – horizontales, verticales et diagonales – totaliser 9. La disposition de chaque nombre – de 1 à 9 qui revient à 1, sans fin – correspond à l’évolution perpétuelle de la vie.
Ce carré magique a servi de base à la numérologie chinoise.
Et comme dans la numérologie occidentale, les nombres considérés par les chinois sont les nombres de 1 à 9.

• Les templiers et Francs maçons maitrisaient la numérologie mais sa connaissance sera réservé aux seuls initiés. D’une manière plus générale et malheureusement certains s en serviront pour manipuler et rendre les gens dépendant ce qui est d ailleurs encore quelquefois le cas de nos jours.

• Si vous lisez la Bible, vous y trouverez toute la symbolique des nombres en plus de son enseignement spirituel. St Augustin qui a consacré sa vie à son étude, dira « L’intelligence des nombres permet d’entendre bien des passages de l’écriture ».Il s’est servi de la numérologie pour déchiffrer des passages codés du nouveau testament

Dans des temps plus modernes, citons René Descartes, Isaac Newton, Denis Diderot, Victor Hugo, Balzac, Pascal, Einstein, et le Dr Encausse dit Papus comme portant un intérêt particulier à la symbolique des nombres. Ou encore Kevin Q.Avery, un américain surnommé « le pape de la numérologie », et Jean-Daniel Fermier, chef de file de la numérologue française.

POURQUOI ?

La numérologie est une science humaine qui aide à bien se connaitre, à construire une vie harmonieuse. Elle permet de comprendre nos caractéristiques psychologiques et de répondre à notre besoin de savoir dans quelles directions nous orienter.

« Connais toi toi-même et tu connaitras l’univers et les Dieux.» Socrate

COMMENT ?

Chacune des lettres de l’alphabet correspond un nombre de 1 à 9. (Avec une particularité pour les nombres 11 et 22 qu’il faut considérer comme tels).

A chaque nombre est rattachée une symbolique, une énergie, une vibration qui lui est propre. Cette vibration entre en relation avec l’énergie de l’autre, l’énergie du monde, l’énergie de l’Univers Les nombres s’étudient ensemble et n’ont de sens qu’étudiés ensemble.

Les éléments permettant d’effectuer une étude numérologique sont :
• Les prénom(s) et nom(s) de famille donnés à la naissance
• La date de naissance

Le travail du numérologue, après avoir effectué les calculs permettant de déterminer les chiffres clés, est d’étudier la symbolique de chaque chiffre dans son domaine particulier, puis les chiffres entre eux pour voir leur compatibilité, leurs messages.
Il associe, dissocie, compare et vous permet un autre regard sur vous-même.